LA DIFFERENCE ENTRE UNE AGENCE IMMOBILIERE ET UN MANDATAIRE

LA DIFFERENCE ENTRE UNE AGENCE IMMOBILIERE ET UN MANDATAIRE

LA DIFFERENCE ENTRE UNE AGENCE IMMOBILIERE ET UN MANDATAIRE

Si l’agent immobilier et le mandataire ont tous les deux la même mission, c’est-à-dire de vendre un bien immobilier et de satisfaire son vendeur comme sont acheteur, ils ont tous deux un statut très différent. Encadrement de la profession, missions effectuées, méthodes de travail etc…

Voici les principales différences entre les 2 professions :

Agent immobilier : une profession très réglementée

L’agent immobilier est un professionnel de l’immobilier qualifié dont l’activité professionnelle est très encadrée. Il doit détenir la carte professionnelle (carte T) dont l’obtention est assujettie à plusieurs impératifs.

Le niveau requis est au minimum un BAC + 2 en profession immobilière, d’un BAC + 3 en commerce, ou de justifier que l’agent immobilier a déjà travaillé 10 ans chez un agent immobilier, par exemple, au sein d’une agence immobilière. Cette carte est délivrée par la CCI sur présentation d’un dossier dument rempli.

Il devra également prouver qu’il a bien effectué régulièrement des formations sur la profession, soit 14 heures minimum par an ou 42 heures sur les 3 dernières années. Ces formations sont diverses et variées et permettent à l’agent immobilier d’être au fait des dernières législations du métier, ce qui garantie au vendeur ou à l’acheteur d’avoir un professionnel de l’immobilier comme interlocuteur.

Aussi, pour pouvoir exercer, l’agent immobilier a deux impératifs :

  • Disposer d’une garantie financière qu’il aura souscrit auprès d’un organisme bancaire ou d’une organisation professionnelle.
  • Disposer d’une assurance de responsabilité civile professionnelle,

appelée plus couramment RCP

Si l’agent immobilier a pignon sur rue (agence physique ou local commercial), ces deux attestations, la garantie financière et la garantie civile professionnelle devront impérativement être présentées en vitrine sous peine de sanctions.

Mandataire : un statut différent

En plein essor depuis les années 2000, le travail du mandataire consiste à mettre en relation un vendeur et un acheteur dans le cadre de la vente d’une maison, d’un appartement, d’un garage, d’un terrain entre autres.

La différence avec l’agent immobilier, c’est que le mandataire relève de l’agent commercial. Il doit donc être inscrit au registre spécial des agents commerciaux.

De nombreux mandataires ont un autre emploi en parallèle et considère l’immobilier comme un complément de revenus, ils peuvent travailler par exemple que le soir ou uniquement le samedi, faire ce qu’ils veulent.

Il peut soit travailler pour le compte d’un agent immobilier mais également être complètement indépendant.

Le mandataire peut organiser son travail comme bon lui semble. Il est indépendant.

Les points communs entre agent immobilier et mandataire

La nature du travail a effectué est relativement similaire :

  • Prospection terrain pour trouver des maisons ou des appartements à vendre
  • Suivre les biens immobiliers déjà en vente chez des confrères ou de particuliers à particuliers
  • Réaliser des estimations. Certaines estimations sont payantes mais La petite commission de Chartres les réalise totalement gratuitement. Il faut compter une moyenne d’une heure à une heure 30 pour réaliser cette estimation gratuite mais bien entendu, cela dépend du bien.
  • Déterminer les besoins et les critères de recherche avec les potentiels acquéreurs
  • Prendre le mandat de vente pour valider que le vendeur nous a bien mandaté pour vendre son bien
  • Effectuer les visites et revisites si le bien intéresse les futurs acquéreurs
  • Fournir au clients les différents diagnostics du bien pour qu’ils aient toutes les informations nécessaires à leur prise de décisions
  • Gérer la partie négociation du prix

Les autres différences entre agents immobiliers et mandataires

  • L’agent immobilier a une devanture et un bureau à travers lequel il fait la promotion des biens immobiliers qui lui sont confiés tandis que le mandataire immobilier fait plutôt appel à internet et aux sites diffusant des offres dans le domaine immobilier.
  • Comme évoqué auparavant, l’agent immobilier doit posséder la carte professionnelle de transactions (carte T) et l’obtention de celle-ci est soumise à certaines conditions. Notamment des conditions liées à la formation. La grande partie des agents immobiliers a donc suivi des études spécifiques
  • Leurs missions : l’agent immobilier peut rédiger et signer des avant-contrats de vente et encaisser des fonds en son nom, contrairement au mandataire. L’agent immobilier offre ainsi un énorme avantage aux acheteurs et au vendeurs car la signature peut être rapide en agence sous réserve d’avoir récupéré les documents nécessaires. Le mandataire, lui, au-delà de constituer le dossier doit obtenir un rdv chez un notaire pour signer le compromis ou la promesse de vente, ce qui augmente les délais. Le potentiel acquéreur dispose ainsi d’un temps de réflexion bien plus important, ce qui ne bénéficie pas nécessairement aux vendeurs.
  • Enfin, l’agent immobilier est généralement salarié (minimum légal de salaire, mutuel, congés payés etc…), alors que le mandataire est indépendant et paye ses charges.

Position de LA PETITE COMMISSION

La SARL « a la petite commission de Chartres » n’a que des salariés ce qui nous permet de signer les compromis de vente, de suivre le dossier jusqu’à la signature de l’acte authentique.

La même équipe est en place depuis de nombreuses années car le fait d’être salariés offre une sécurité et une certaine sérénité pour chacun, ce qui se ressent indéniablement.

Vous souhaitez le constater par vous-mêmes ? N’hésitez pas à nous contacter pour une estimation gratuite de votre maison ou appartement, pour une recherche de biens à acquérir ou une mise en vente, et même pour toutes autres informations sur la profession.